Current track

Title

Artist


Haïti-Crise carburant : une nouvelle opération « Pays Lock » lancée à Port au Prince ce lundi

Written by on 16/09/2019

Plusieurs artères sont déjà bloquées depuis la tombée de la nuit du dimanche dans la Région métropolitaine. Des barricades sont dressées un peu partout notamment dans les quartiers de Nazon, de l’avenue Poupelard et de Lalue. Des coups de feu ont été entendus dans d’autres quartiers a appris Haiti Press Network. Les manifestants réclament le départ du chef de l’Etat qu’ils qualifient de corrompu au Premier niveau. Des informations diffusées par des stations de radio de la Capitale indiquent que la Ville des Cayes et de Mirebalais sont également mouvementées.

« C’est un champion de la corruption ce Président félin » lance ce jeune manifestant avec un mouchoir à la tête. L’homme de la banane nous apporte le cabri faisant  allusion au Premier ministre nommé Fritz William Michel dont le nom est cité dans un vaste scandale de corruption lors d’une vente de bétails à l’Etat Haïtien à travers la firme AGRISOL S.A.

M. Michel qui a déjà franchi l’étape de la chambre des députés lors d’une séance express aurait vendu  au ministère de l’Agriculture des cabris à raison de 31,000 gourdes l’unité a appris l’agence en ligne HPN. Du jamais vu. Les manifestants visiblement agacés par ces scandales à répétition ajoutés à la pénurie de l’essence demandent au Président Jovenel Moïse de tirer la révérence.

Ces manifestants en colère menacent d’incendier tout sur leur passage si le Président ne laisse le pays. « De l’argent est distribué, la corruption est visible et aucune arrestation n’est effectuée, alors que les familles ne peuvent même pas envoyer leurs enfants à l’école » crie cette jeune femme en sueur.

« Nous allons restés longtemps dans la rue » a fait savoir ce jeune garçon. Cette nouvelle opération « pays lock » est également l’opération  » là où mon véhicule s’arrête ». Une opération qui vise à abandonner tous les véhicules à moteur en panne d’essence voulant créer un embouteillage monstre à Port au Prince et paralyser davantage les activités. 

A Jérémie, des images montrant des milliers de motocyclettes dans une rue menant à une station d’essence ont fait le tour des réseaux sociaux. Ce qui prouve la gravité de la situation. Le gouvernement appelle au calme. Et ce lundi, une quantité importante de gazoline en rupture de stock devrait arriver dans le pays selon une note de la primature.

HPN


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *