vendredi, décembre 14, 2018

Des pays de la communauté internationale réunies au sein du Core group ont exprimé leur « préoccupation suite aux manifestations marquées d’actes de violence et de pillage, qui ont largement paralysé le pays (Haïti, ndlr) durant ce week-end et appelé au dialogue entre les acteurs », lit-on dans une note publiée lundi.

Le groupe de ces pays dont les USA, la France, l’UE ou le Canada s’est dit « attristé » par les pertes en vies humaines enregistrées ces derniers jours en Haïti. Ils ont également « condamné les actes de violence et encouragé toutes les parties en Haïti à faire preuve de retenue et à respecter l’ordre constitutionnel ».

« Le Core Groupe exhorte les autorités nationales à engager un dialogue approfondi et inclusif avec tous les autres acteurs clé du pays afin de ramener le calme, de promouvoir la cohésion sociale et d’assurer la sécurité des personnes et des biens, dans le respect des règles de droit », conclut la note.

HPN

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment