lundi, mai 21, 2018
Partager l'article

L’Université publique du Sud aux Cayes (UPSAC) logée depuis sa création au lycée Claudy Museau (Bergeau), est dorénavant nichée dans un nouveau campus flambant neuf situé du côté de Laborde. La cérémonie inaugurale a  lieu, ce lundi 14 mai 2018 dans une atmosphère maussade, en présence du ministre de l’Éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, du recteur de l’établissement, Edouard Jules.

Désormais les 1650 étudiants et étudiantes de cette université vont apprendre, débattre et réfléchir dans un environnement mieux loti. Un espace qui garantit un minimum de propreté et adapté à un meilleur apprentissage, observons-nous.

Cette inauguration, dont l’éclat a été rehaussé par la présence du représentant de la Présidence M. Guichard Doré, chargé de la question de l’éducation au cabinet du chef de l’État, a été suivie d’un atelier de réflexion sur la modernisation de l’enseignement supérieur et sur la recherche scientifique.

Faire le point sur le contenu des deux textes de loi relatifs à la modernisation de l’enseignement supérieur et la création de l’Agence nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (ANESRS) votés à la Chambre des députés d’une part. Envisager les modifications appropriées au niveau de la gouvernance managériale, académique et administrative d’autre part, sont les objectifs de cet atelier. Plusieurs membres du Réseau des Universités publiques en région (UPR)  y ont participé.

Le Conseil des Recteurs de ces universités qui fonctionnent sous la direction du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a convenu d’organiser cette réunion en vue d’informer les gestionnaires dudit Réseau sur le contenu de ces deux textes de loi.. Il s’agit tout aussi bien de discuter des nouvelles dispositions à prendre aux fins de respecter les différents prescrits des deux textes.

Il faut noter que le Réseau des UPR se prépare à jouer un rôle proactif dans la mise en place du Programme de formation des maitres du MENFP ainsi que dans le développement du Programme de formation des cadres territoriaux, suite au protocole d’accord qui a été signé en 2016 entre le MENFP et le  ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT).

Dans cette perspective, apprend-t-on, le Réseau des UPR qui bénéficie d’une collaboration technique de l’Université de la Guyane et d’un appui financier de l’Ambassade de France, prend déjà des dispositions pour introduire progressivement l’enseignement à distance dans le cadre de ses programmes de formation initiale et continue.

Le ministre Pierre Josué Agénor Cadet a salué ce double événement qui rehausse l’enseignement supérieur dans la région du Sud. « Cette université sera désormais au cœur du développement régional. C’est un plaisir pour moi  d’y prendre part en tant que ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle », a déclaré le titulaire du MENFP.

Logée dans un plus bel espace, l’Université publique du Sud aux Cayes (UPSAC), est dotée d’un auditorium, plus d’une dizaine de salles de classe, un bloc administratif, un laboratoire informatique et une bibliothèque. D’autres structures y seront ajoutées, a annoncé le ministre.

Tout en reconnaissant leur insuffisance, M. Cadet croit que la présence des UPR a permis d’apporter une réponse en plus à la demande massive d’accès à l’enseignement supérieur dans le pays.

Les UPR, dit-il, avec un effectif actuel d’environ onze mille étudiants ont un rôle prépondérant à jouer dans une rétention plus forte de jeunes bacheliers en vue d’une formation appropriée dans leur patelin et sous l’œil bienveillant et protecteur de leurs parents en plus de leur mission fondamentale d’appui au développement territorial.

« Le geste de ce matin se situe dans le cadre de la réaffirmation de la volonté de l’Administration Moïse/Lafontant d’accompagner le réseau des UPR dans ses efforts de construction à moyen et à long terme de campus universitaires répondant aux normes internationales», a conclu le ministre.

La réhabilitation de l’Université publique du Sud aux Cayes (UPSAC) a été rendue possible grâce à l’appui financier du Fonds d’assistance économique et social (FAES), a informé le recteur de l’UPSAC, le professeur Edouard Jules.

Alix Laroche

alix.l@hpnhaiti.com    

Photo : Anderson Elien

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment