jeudi, octobre 18, 2018

En dépit des tractations sur les festivités de la fête du drapeau à l’Arcahaie, Le Président Jovenel Moïse et le Chef du gouvernement Jack Guy Lafontant ont célébré dans la ville du drapeau ce vendredi les 215 ans marquant la création du bicolore et de l’Université.

Le Chef de l’État Jovenel Moïse, accompagné de son épouse Martine a dans son discours invité les haïtiens à rejeter toute forme de division. « C’est au nom de la liberté, de l’humanité que nos ancêtres ont mit de côté tout ce qui les divisait, les différences de couleurs et sociales, de richesse, pour s’unir dans l’union nous avons fait 1803 a rappelé Jovenel Moïse.

En présence de Ministres, de Secrétaires d’État, de Directeurs généraux, des Présidents des deux Chambres, du Président de la Cour de cassation, de députés et sénateurs, des membres du corps diplomatique, Le Président de la République a également convié les haïtiens à garder cette liberté pour laquelle les ancêtres ont rudement travaillée.

 « La cloche sonne pour que la parole soit dite, pour que la vérité jaillisse, Christophe, Pétion, Clervaux, Gejfrard, Vernet, Capois, Gabart […] Aujourd’hui c’est à l’Arcahaie que nos ancêtres ont pris de grandes décisions pour changer la route de l’histoire[…]. Ce n’est pas seulement la liberté, une Nation libre, une Nation indépendante qu’ils ont crée […] c’est le chemin de la liberté pour tous les peuples sur la terre sans différence de couleur », a indiqué Jovenel Moïse.


Le chef  de l’Etat a aussi fait  remarquer que lorsque la démocratie est établie comme régime politique, quand les populations revendiquent leur droits c’est qu’il y a des hommes haïtiens qui ont travaillé à cette fin a t-il souligné.

Les nombreux invités qui ont fait le déplacement à la ville du drapeau ont assisté également à une messe d’action de grâce suivi d’un Te Deum à l’Eglise st Pierre de l’Arcahaie a constaté HPN. 

HPN

 

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment