lundi, mai 21, 2018
Partager l'article

La police nationale informe avoir appréhendé une vingtaine d’individus dans le cadre de l’opération baptisée « Koukourouj » qui vise à mettre hors d’Etat de nuire, les bandits qui sèment la terreur à Cité de Dieu.

Selon le directeur départemental de l’ouest de la PNH, Berson Soljour,  10 présumés bandits ont été tués au cours d’échanges de tirs avec les forces de l’ordre dans le cadre de cette opération qui a été lancée le 12 avril dernier.

L’inspecteur Soljour a réaffirmé la volonté des agents de la PNH de travailler à la pacification des zones difficiles d’accès.

« Nous privilégions  les investigations aux opérations musclées, afin d’éviter au maximum, les victimes collatérales », a-t-il fait savoir.

Le sénateur Antonio Chéramy soutient que la recrudescence de l’insécurité est l’une des conséquences des problèmes sociaux auxquels le pays est confronté notamment l’impunité qui règnent en maitre.

Le parlementaire cite plusieurs cas non élucidés dont la disparition du photo-journaliste Vladimir Legagneur depuis 2 mois et le dossiers des mineurs qui avaient été retrouvés dans un hôtel de plage sur la Cote des Arcadins.

Antonio  Chéramy invite les différentes institutions concernées par la question de l’insécurité, à travailler d’un commun accord pour faire face au phénomène de l’insécurité.

Par Dodeley Orélus

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment