mercredi, décembre 12, 2018

L’animateur culturel Jacques Dubois, l’un des porte-paroles de l’orchestre Tropicana d’Haiti, a été tué ce samedi au Cap-Haïtien dans une bousculade provoquée par des jets de gaz lacrymogène dans une salle ou les sénateurs Youri Latortue et Jacques Sauveur Jean animaient une conférence-débat sur l’utilisation des fonds Petrocaribe. L’élu de l’Artibonite a dénoncé un acte criminel orchestré par ceux-là qui, dit-il, ont dilapidé ces fonds.

Des individus non identifiés ont lancé ce samedi, au moins deux bonbonnes de gaz lacrymogène dans un centre culturel, le café trio, où les sénateurs Youri Latortue (Artibonite) et Jacques Sauveur Jean (Nord-Est), animaient une conférence-débat sur l’utilisation des fonds Petrocaribe.

L’animateur culturel Jacques Dubois, qui soufrait d’asthme et qui se trouvait dans la salle, a été tué. Plusieurs autres personnes ont été blessées. Selon des témoignages concordantes, les deux portes d’accès à la salle, ont été verrouillées suite au lancement des bonbonnes de gaz lacrymogène.

Le sénateur Youri latortue a dénoncé un acte criminel orchestré, dit-il, par ceux-là qui ont dilapidé les fonds Petrocaribe. Il informe qu’il avait alerté la veille, les autorités policières sur des informations qui laissaient croire que des individus mal intentionnés planifiaient des opérations visant à perturber l’activité.

Les personnes qui ont gaspillé les fonds Petrocaribe sont prêts à tuer quiconque s’avise d’en parler, a déploré le parlementaire qui avait dirigé la première commission sénatoriale ayant conduit une enquête sur l’utilisation de ces fonds.

L’ancien conseiller de l’ex-président Michel Martelly pointe du droit des proches du PHTK, le parti au pouvoir, et un autre groupe qui craignait la montée fulgurante de son leadership dans la 2e ville du pays.

Youri Latortue s’est interrogé sur l’attitude des agents de la PNH, dont des membres de l’unité départementale de maintien d’ordre, UDMO, qui devraient assurer la sécurité pendant l’évènement.

On a appris que des barricades de pneus enflammés ont été érigés aux Gonaïves, apparemment par des proches du sénateur Latortue en signe de solidarité

Par Dodeley Orélus

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment