lundi, mai 21, 2018
Partager l'article

Une délégation du Conseil national de la Police nationale était dans le Nord pour s’enquérir des informations sur la situation quelques heures après l’attaque au gaz lacrymogène ayant fait un mort et environ une dizaine de blessés selon les journalistes.

e premier ministre Jack Guy Lafontant qui était à la tête de cette délégation a visité quelques victimes à l’hôpital Justinien du Cap. Il a également formulé des mots de condoléances à l’endroit de la famille du journaliste culturel Jacques Dubois décédé sur les lieux suite à cette attaque.

Les informations font croire que le journaliste etait venu cherché un cameraman pour filmer les funérailles de sa femme prévues dans l’apres-midi du même jour. Jacques Dubois souffrant d’asthme n’a pas survécu à ce gaz très toxique.

« J’ai demandé aux autorités judiciaires et policières de prendre toutes les mesures pour traquer les auteurs de cet acte » a déclaré Jack Guy Lafontant.

Le sénateur Youry Latortue a indiqué qu’il avait donné des informations pertinentes aux responsables de la PNH sur une éventuelle attaque au Café Trio, le lieu de cette réunion. Jean Previl Castro Directeur départemental du Nord de la PNH avait donné la garantie que tous les participants seront contrôlés avant de rentrer sur les lieux.

Youry Latortue qualifie cet acte de terroriste. Selon lui les auteurs étaient à l’intérieur de la salle et ont bénéficié de la complicité de certaines personnes. Il a expliqué que son collègue Jacques Sauveur Jean et lui ont eu la vie sauve grâce à la collaboration de certains supporteurs de son parti présents lors de cette conférence sur les fonds Petrocaribe.

HPN

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment