mercredi, juillet 18, 2018

Des victimes d’intoxication au Diéthylène Glycol ont organisé ce mercredi un nouveau sit-in devant le Parquet de Port-au-Prince pour réclamer justice et réparation. Ces protestataires ont également exigé l’arrestation de Rudolph Boulos qui a récemment été condamné à 6 mois d’emprisonnement et à verser 3 millions de gourdes aux victimes.

Justice, réparation et arrestation de Rudolph Boulos, c’est le cri lancé, une fois encore, par des  victimes et des parents de victimes d’intoxication au Diéthylène Glycol après avoir consommé des médicaments fabriqués par les Laboratoires Pharval en 1996.

Ils ont, en ce sens, organisé un sit-in devant les locaux du palais de justice ce mercredi.

M. Boulos qui dirigeait cette entreprise pharmaceutique, a récemment été condamné à 6 mois d’emprisonnement et à verser 3 millions de gourdes aux victimes.

Des enfants ayant consommé ces médicaments contaminés, Valodon et Afebril, ont été tués, d’autres sont paralysés, ont fait savoir les protestataires, précisant que certains d’entre ces victimes ont développé des troubles mentaux ou sont devenus des insuffisants rénaux avec toutes les complications que cela implique.

Aussi, ils déplorent le fait que M. Boulos continue de vaquer librement à ses activités. Ce n’est pas normal, ont-ils dit, appelant la justice à assumer ses responsabilités.

Par Dodeley Orélus

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment