samedi, octobre 20, 2018

L’Office de la Protection du Citoyen (OPC), en sa qualité d’Institution Nationale de protection et de promotion des droits humains, déplore et condamne l’incident sanglant survenu à Café Trio au Cap-Haïtien, le samedi 28 avril 2018 ayant occasionné la mort de Monsieur Jacques DUBOIS et causé plusieurs blessés au sein de la population civile de la deuxième ville du pays.

Selon des informations concordantes, l’incident s’est produit au moment où plusieurs personnalités dont le Sénateur Youri LATORTUE participaient à une conférence débat sur le brûlant dossier « Petro Caribe”.

Des témoins, rapportent qu’une personne non identifiée aurait lancé du gaz lacrymogène dans la salle où se tenait cette conférence. L’OPC, rappelle les dispositions de l’article 31 de la constitution haïtienne stipulant que: « la liberté d’association et de réunion sans armes à des fins politiques, économiques, sociales, culturelles et à toutes autres fins pacifiques est garantie ».

En outre, la Police Nationale d’Haïti a pour obligation de garantir la sécurité des vies et des biens de tous les citoyens et de toutes les citoyennes. De plus, les autorités policières de concert avec d’autres autorités locales ont pour devoir de prendre toutes les dispositions nécessaires afin de garantir la sécurité du bâtiment ou de l’espace de tout rassemblement public ; ce dans la perspective de la protection des droits de tous les citoyens et de toutes les citoyennes Par ailleurs, l’OPC condamne l’incendie de deux (2) véhicules du convoi de la Brigade Contre l’Insécurité Foncière (BRICIF) perpétré par des inconnus dans l’après-midi du 27 avril 2018 dans la commune de Thiotte, département du Sud’Est.

Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment