lundi, août 20, 2018

Une médaille d’argent pour Haïti

Sur trois athlètes qui représentaient la Fédération haïtienne de taekwondo (FHTK) dans la US Open, seule Cheyenne Lewis parvient à ramener une médaille d’argent à Haïti. La compétition a eu lieu à (Nevada), Las Vegas du 28 janvier au 2 février 2018 avec environ 2380 participants à travers le monde.

 

C’est la deuxième fois qu’Haïti remporte une médaille dans une compétition d’US Open de Taekwondo. Après Kianna Louissaint en janvier 2017, c’est au tour de Cheyenne Lewis de s’offrir une médaille d’argent dans l’une des meilleures compétitions de Taekwondo. Résidente de la Californie, Cheyenne Lewis, de catégorie -62 kg devient une expérimentée dans le domaine que la FHTK s’en servira pour les prochains jeux de Barranquilla.

 

De plus, cette médaille augmente le nombre de points des athlètes, tout en plaçant la Fédération haïtienne de Taekwondo dans un pôle position pour le tirage au sort pour la prochaine phase qualificative qui se tiendra au Mexique en mars prochain. C’est-à-dire, les athlètes haïtiens trouveront des concurrents à leur portée. Ce qui constitue un atout majeur pour leur chance de qualification aux prochains Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes à Barranquilla du 20 juillet au 5 aout 2018.

 

Cheyenne Lewis, est celle qui a déjà ramené une médaille à Haïti récemment dans le président Cup qui se déroulait à Costa-Rica en octobre 2017. Dans ce tournoi, elle se mesurait à trois nations différentes, la Chine, le Mexique et le Brésil. Elle a fait preuve de combativité en surclassant tous ses adversaires sous de scores impressionnants notamment celui du Brésil où elle s’est imposée 24-à 4.

 

Pour Otniel Moise, il était à sa première participation dans le tournoi d’US Open. Son élimination est due au manque de préparation. Dans ses déclarations, il raconte que son combat était largement à sa portée. « J’ai remporté les deux premiers rounds respectivement 5 à 1 et 10 à 4, à la fin, j’ai dû me laisser emporter par la fatigue qui m’a fait perdre le combat 10 à 12 au dernier round », a expliqué Otniel suite à sa participation. Quant au jeune Davidson Châtelain, 22 ans, il disputait sa première participation au niveau international. Son cas a une délicatesse particulière, car, ce sont ses cumuls de fautes qui ont été profitables à l’adversaire, et qui sont sanctionnées par le directeur de jeu selon les règles du jeu.

 

En effet, cette nouvelle administration en charge de la Fédération haïtienne de Taekwondo depuis l’année dernière, compte déjà trois médailles à leur actif, dont une en or. Sur les trois dernières représentations, les athlètes ont ramené au moins une médaille d’argent à Haïti. Rappelons que la participation de ces athlètes rentre dans le cadre de leur préparation pour les prochains Jeux Barranquilla.

 

Jessica Jean

realizes why a new common language would be desirable: one could refuse to pay expensive translators. To achieve this, it would be necessary to have uniform grammar, pronunciation and more common words. If several languages coalesce, the grammar of the resulting language is more simple and regular than that of the individual languages. The new common language will be more simple and regular tha.

The European languages are members of the same family. Their separate existence is a myth. For science, music, sport, etc, Europe uses the same vocabulary. The languages only differ in their grammar and their most.

To achieve this, it would be necessary to have uniform grammar, pronunciation and more common words. If several languages coalesce, the grammar of the resulting language is more simple and regular than that of the individual languages.

If several languages coalesce, the grammar of the resulting language is more simple and regular than that of the individual languages. The new common language will be more simple and regular than the existing European languages. It will be as simple as Occidental; in fact, it will be Occidental. To an English person, it will seem like simplified.

The languages only differ in their grammar, their pronunciation and their most common words. Everyone realizes why a new common language would be desirable: one could refuse to pay expensive translators.

Partager l'article
Tags: ,

Related Article

0 Comments

Leave a Comment