mercredi, octobre 17, 2018

Suite à l’annonce de la revue à la hausse du prix des produits pétroliers, le vendredi 6 juillet dernier, la Capitale haïtienne a fait face à un soulèvement sentencieux. Le bilan est plutôt lourd. Des pertes en vies humaines, plusieurs blessés, des scènes de pillages ont été, jusque-là, enregistrés. Face à cet état de fait, des réactions d’origines diverses pleuvent.

«C’était prévisible, ce qui s’est passé », explique le Député Jean Robert Bossé. Selon l’élu d’Aquin, l’ensemble des prises de positions mettant en évidence la vulnérabilité de la population dans sa majorité, du moins, aurait dû alerter le gouvernement en place par rapport à sa volonté manifeste d’augmenter les prix du carburant. S’alignant dans cette même logique d’idées, le Sénateur Youri Latortue affirme que le pouvoir n’a plus de légitimité.
De l’avis de l’ancien Premier ministre Evans Paul, le gouvernement n’aurait jamais dû prendre cette décision. Cependant, il dit prendre note du retrait de la décision sur l’augmentation des prix de l’essence. Par ailleurs, l’ancien Maire de Port-au-Prince conseille au Président Jovenel Moïse de diligenter un dialogue franc en vue de mettre en place un gouvernement d’ouverture dans le but de répondre aux différents besoins du pays.
Les structures travaillant dans le secteur des droits humains, ont, eux aussi, soulevé leurs voix. Marie Yolène Gilles de l’organisation « Je Klere », pour sa part, condamne les derniers événements enregistrés dans le pays et invite du coup les victimes à porter plainte contre l’État haïtien, qui est le principal responsable des moments de troubles que vient de connaitre la zone métropolitaine. Antonal Mortimé, codirecteur du Collectif Défenseurs Plus, abondant dans le même sens, attire l’attention de la population sur la nécessité de faire passer pacifiquement ses revendications.
Toutefois, il dit reconnaître le fait que l’attitude de la population constitue une réponse face à un pouvoir qui se fait sourd.
Wadner Voltaire
Partager l'article

0 Comments

Leave a Comment